avocat avocats internationaux

Notre équipe d'avocats

Kalman Samuels, Q.C., et Associés est composé d’une équipe d’avocats chevronnés et dévoués partageant une approche collégiale pour faire progresser les dossiers dont nous sommes en charge.

Ce type de gestion permet à nos clients de bénéficier des forces et de l’expérience de toute l’équipe. Pour les cas internationaux, cette collégialité s’étend encore davantage puisque nous avons créé un réseau de cabinets affiliés et de consultants juridiques à travers le monde.

 

portrait

Stella Flader Samuels

Admise au Barreau de la Colombie-Britannique en 1954, puis au Barreau du Québec en 1983

  • Formation : Université de la Colombie-Britannique (UBC), Université de Toronto (U of T)
  • Langue : Anglais
  • Champs de pratique : Droit de la famille, droit international de la famille, droit des successions, héritages, lésions corporelles, responsabilité professionnelle médicale

Cofondatrice du cabinet, Stella Flader Samuels a une connaissance approfondie des deux systèmes de droit en vigueur au Canada, ce qui constitue une valeur inestimable dans les dossiers impliquant un litige transfrontalier, qu’il soit interprovincial ou international. Me Flader Samuels s’est spécialisée, notamment, dans les affaires de successions et d’héritages. Membre de deux barreaux canadiens : le Barreau de la Colombie-Britannique et le Barreau du Québec, elle est aussi gouverneure de la Fondation du Barreau du Québec. Sa participation active à de nombreux conseils d’administration d’entreprises et d’organismes à but non lucratif (OSBL) témoigne de son engagement social.

portrait

Daniel Romano

Admis au Barreau du Québec en 2007

  • Formation : Université McGill (B.C.L., LL. B.), Université d'Hawaii (M.A.), Université de la Floride (B.A.)
  • Langues : Français, anglais, japonais
  • Champs de pratique : Litige civil, droit de la famille, lésions corporelles et responsabilité professionnelle médicale, protection de la vie privée et droit de la personne, droit des affaires

Après avoir passé avec succès l’examen du Barreau de New York en 1995, Me Daniel Romano a fait une incursion dans le monde de l’entrepreneuriat. Cofondateur d’entreprises prospères, telles que H2O Adventures, Teambuilding Montreal, Spa Mana, et de l’organisme C.A.G.E. Canada, il a ainsi développé une solide connaissance du monde des affaires et des multiples enjeux politiques, sociaux et juridiques qui y sont liés.

Les divers projets mis sur pied au sein de ces entreprises lui ont apporté une connaissance approfondie des réalités contractuelles internationales puisqu’ils l’ont conduit au Japon, en Allemagne, aux États-Unis, en Israël et aux Philippines. De par ces voyages et expériences, Me Romano s’est familiarisé avec les nombreuses interactions entre le monde des affaires, la politique, le droit et la société et les effets de ces interactions sur les individus. Fort de ces expériences internationales, Me Romano a choisi de revenir à sa passion première : le droit, pour aider les gens à s’y retrouver dans les dédales juridiques, à faire entendre leurs voix devant les tribunaux ou les instances de médiation et, surtout, à faire respecter leurs droits.

Ayant suivi une double formation en droit à l’Université McGill — droit civil et common law — Me Romano est donc fort d’une connaissance des deux systèmes de droit qui ont cours au Canada et dans les pays industrialisés. Cette connaissance lui permet de proposer des solutions alternatives aux problèmes légaux auxquels ses clients font face.

À titre de directeur du cabinet d’avocats internationaux Kalman Samuels, Q.C. et associés, Me Romano occupe une position clé : il se fait un devoir d’être partie prenante de chaque cas confiés au cabinet. En parallèle de l’examen et de la défense des dossiers en litige civil, droit de la famille, lésions corporelles, etc., Me Romano s’intéresse particulièrement aux nouveaux enjeux de société nés de la révolution Internet et des avancées médicales, des enjeux qui nous mettent tous « à risque » : il s’agit de la protection de la vie privée, de la sauvegarde des libertés et du maintien de la dignité. Dans la défense de clients lésés, Me Romano a déjà obtenu de faire retirer d’Internet des vidéos et des textes diffamatoires et même des sites Web entiers qui portaient préjudice à ses clients.

Très engagé socialement, Me Romano siège au C.A. de plusieurs entreprises de même qu’au C.A. d’organisations à but non lucratif (liées à la protection des droits personnels et des libertés individuelles), d’associations sportives (de calibre national et international) et aussi d’organismes culturels.

portrait

Margherita M. Morsella

Admise au Barreau du Québec en 1987

  • Formation : Université McGill (B.A.), Université du Québec à Montréal (L.L. B.)
  • Langues : Français, anglais, italien
  • Champs de pratique : Droit de la famille, litige civil

Me Margherita M. Morsella compte plus de 25 ans de pratique en droit. Spécialiste en droit de la famille et en litige civil, elle a été associée et partenaire de cabinets de renom et bien établis à Montréal. Native d’Italie, Me Morsella a grandi au Québec, où elle a obtenu un premier baccalauréat en Histoire et Science Politique de l’Université McGill. Elle a ensuite étudié le droit civil à l’Université de Rome. Revenue au Québec, elle a poursuivi sa formation en droit à l’Université du Québec à Montréal pour ensuite concentrer sa pratique sur le droit de la famille.

Membre de l’Association des avocats et avocates en droit familial du Québec, ainsi que de l’Association des juristes italo-canadiens, Me Morsella est très dédiée à la promotion des droits civils. Elle est l’un des fondatrices du Centre des femmes italiennes de Montréal et de la Coopérative des femmes immigrantes. Elle a travaillé bénévolement pour l’organisme À 2 Mains, un organisme pour les jeunes de la communauté. Actuellement, Me Morsella continue de mettre bénévolement son savoir et son expertise au service du Centre des femmes de Montréal, où elle tient des cliniques juridiques sur une base pro bono. Elle a toujours fait de son implication sociale une priorité, et c’est dans cette optique qu’elle est devenue membre du Conseil du Congrès national des Italo-Canadiens de la région du Québec entre 2006 et 2013. En tant que membre de l’Association des écrivain(e)s italo-canadien(ne)s, Me Morsella a organisé et siégé sur plusieurs salons littéraires et a assisté et participé à plusieurs conférences à Montréal, Winnipeg, Ottawa et Toronto. De 2006 à 2010, elle a tenu une rubrique juridique bihebdomadaire intitulé « A proposito di Legge » dans le Corriere Italiano. Un de ses articles en matière d’immigration intitulé « La Situazione della Donna Immigrante nel Quebec » a été publié dans le journal Affari Sociali Internazionali.

portrait

Leila Sadeg

Admise au Barreau du Québec en 2011

  • Formation : Université de Montréal (LL. B.)
  • Langues : Français, anglais, espagnol
  • Champs de pratique : Droit de la famille, droit de la famille international, droit de la jeunesse, droit de l’immigration, droit des successions

Me Leila Sadeg a travaillé comme conseillère juridique dans une agence spécialisée des Nations unies basée à Genève, en Suisse. Elle a également participé à des formations en droit international, dont une à l’Institut international des Droits de l’Homme à Strasbourg, en France. Par la suite, Me Sadeg a acquis une solide expérience dans le milieu communautaire, notamment en travaillant pour une organisation montréalaise à but non lucratif œuvrant pour la promotion et la protection des droits des aides familiales immigrantes.

Me Sadeg a intégré le cabinet Kalman Samuels, Q.C. et associés en 2012 et se démarque par la minutie avec laquelle elle conduit ses mandats. Passionnée par les différents aspects du droit de la famille, du droit international, du droit de la jeunesse et du droit de l’immigration, Me Sadeg mène chacun de ses dossiers avec dévouement et une perspective empreinte d’humanité.

portrait

Geoffrey Ngamilu

Admis au Barreau du Québec en 2010

  • Formation : Université de Montréal (LL. B., DESS, LL. M.)
  • Langues : Français, anglais
  • Champs de pratique : Litige civil, droit de la famille, droit international de la famille, droit de l’immigration, droit des successions

Me Geoffrey Ngamilu a une connaissance approfondie des deux systèmes juridiques qui ont cours dans les pays nord-américains puisque, après son baccalauréat en droit civil à l’Université de Montréal, il a poursuivi une spécialisation en common law nord-américaine. Par la suite, Me Ngamilu a complété sa formation par une maîtrise en droit international à l’Université de Montréal et par un certificat en droit international humanitaire à l’Université d’Ottawa.

Cette solide formation en droit international lui a aussitôt ouvert les portes de l’international. C’est ainsi qu’il a joint, à titre de conseiller juridique, les rangs d’une importante agence des Nations unies spécialisée en droit du travail. L’expertise acquise dans cette agence onusienne lui a valu d’être recruté par un grand cabinet d’avocats montréalais en tant que collaborateur pour la rédaction d’un ouvrage majeur en droit du travail.

Me Ngamilu est capable d’allier ses connaissances juridiques à une approche humaniste du droit afin de déterminer la solution la plus adaptée dans les circonstances uniques que rencontrent ses clients.

portrait

Maryse Larocque

Admise au Barreau du Québec en 2014

  • Formation : Université de Montréal (LL.B., J.D. LL.M.)
  • Langues : Français, anglais, espagnol
  • Champs de pratique : Litige civil, droit de la famille, droit des successions, droits de la personne, protection du droit à l’image et vie privée

Maryse Larocque a une formation dans les deux systèmes de droit en vigueur au Canada —droit civil et common law. Après son baccalauréat en droit à l’Université de Montréal, elle a complété le programme de Juris Doctor et a ensuite complété la maitrise en common law nord-américaine en étudiant les revendications territoriales autochtones. Pendant ses études, elle a participé à un programme d’échange à l’Université Panthéon-Assas à Paris, ainsi qu’à l’école d’été de la China University of Political Science and Law. Me Larocque a ainsi acquis une expérience en droit comparé lui permettant d’œuvrer dans des litiges à caractère international.

Me Larocque est passionnée par le droit des personnes vulnérables et souhaite protéger les droits des personnes souvent négligées au sein de la société. Elle est ainsi membre de la Canadian Prison Law Association et travaille à la protection des droits des personnes détenues. Elle est également intéressée par le droit à l’image et à la protection de la vie privée tout particulièrement dans l’ère d’Internet et des médias sociaux.

portrait

Lisa LeRoy

Admise au Barreau du Québec en 2014

  • Formation : Université McGill (B.C.L./LL.B.), London School of Economics & Political Science (M.Sc.), University of Ottawa (B.Sc.Soc.)
  • Langues : Français, anglais, espagnol
  • Champs de pratique : Droit de la famille, droit international de la famille, adoption international, droit de la personne, droit de la jeunesse, litige civil

Me Lisa LeRoy est passionnée par le droit de la famille, le droit international de la famille et les droits de la personne, avec un intérêt particulier pour les droits des enfants.

Me LeRoy a obtenu ses baccalauréats en droit civil et en common law de l’Université McGill. Durant sa dernière session à l’université, elle a participé à un programme d’échange à l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne. Avant ses études en droit, elle a obtenu une maîtrise en Human Rights (droits de la personne), avec mérite, du London School of Economics and Political Science pour laquelle elle a aussi obtenu la bourse du Commonwealth. En 2008, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en développement international et mondialisation de l’Université d’Ottawa où elle a gradué magna cum laude. Avant de se joindre à Kalman Samuels, elle a effectué un stage et a travaillé pendant deux étés au sein d’un grand cabinet de Montréal où elle a pratiqué le droit de l’emploi, le droit corporatif et le droit de la propriété intellectuelle.

Avec un engagement profond pour la justice sociale, Me LeRoy faisait du bénévolat à la Clinique juridique d’information de McGill, au cours de ses études, de même qu’au Projet Genèse, et comme stagiaire à la Chambre de la Jeunesse, Cour du Québec. Me LeRoy demeure pleinement impliquée comme bénévole au sein de divers projets humanitaires au Canada et à l’échelle l’internationale.

portrait

Veronique Malka

Admise au Barreau de l’Ontario depuis 1995; juriste conseillère juridique au New Jersey depuis 2006

  • Formation : McGill University (LL. B., B.C.L., B.A.)
  • Stage : Cour d’appel du Québec
  • Languages : Français, anglais, espagnol
  • Champs de pratique : Droit de l’immigration, enlèvement international d’enfants

Après avoir travaillé pendant plus d’une décennie en droit de la famille et en droit humanitaire en Ontario, Veronique Malka a installé sa pratique aux États-Unis en 2003. Elle partage désormais son temps entre New York, New Jersey et Montréal. Le droit de l’immigration est son principal domaine d’expertise. Me Malka accompagne notamment les entreprises dont les employés doivent se déplacer entre les États-Unis et le Canada. Sa connaissance des cadres juridico-administratifs des deux pays fait de cette avocate un partenaire précieux pour les chefs d’entreprise, que ce soit pour l’obtention de permis de travail, de visas, de statut de résident permanent ou d’une citoyenneté. Me Malka a une grande expertise dans les dossiers d’enlèvements transfrontaliers d’enfants. Devenue une référence en matière du droit de l’immigration, cette professeure de droit international à l’Université Montclair, au New Jersey, est fréquemment interviewée à la radio et à la télévision, tant aux États-Unis qu’au Canada.

portrait

Simone Emmert

  • Formation : Julius-Maximilians University of Würzburg, Allemagne (LL. M. Eur.)
  • Langues : Français, anglais, allemand
  • Champs de pratique : Médiation interculturelle, droit de la famille international, droit international privé, droit de l’immigration

Juriste spécialisée en droit de la personne, Simone Emmert agit comme consultante, principalement sur les questions liées à la discrimination et à l’immigration. La connaissance étendue et approfondie de cette chercheuse et enseignante des études juridiques et de la jurisprudence en matière de diversité sexuelle est un atout précieux pour le cabinet dans les dossiers touchant aux droits de la personne et à la protection contre la discrimination basée sur le sexe, l'orientation sexuelle et l'identité de genre.

kalman samuels

Kalman Samuels, Q.C./c. r.

(In memoriam : 1927-2011)
Admis au Barreau du Québec en 1957

Ce site, de même que d’innombrables aspects de notre pratique sont dédiés à la mémoire de Kalman Samuels, Q.C., un pilier de la communauté juridique et du développement de la loi au Québec.

  • Formation : Université McGill (B. S.), Université Laval (LL. B)
  • Langues : Français, anglais
  • Champs de pratique : Droit de la famille, Droit de la famille international, successions, litige civil, nommé Conseiller de la Reine en 1973.

Cofondateur du cabinet portant son nom, Kalman Samuels a été un pilier de la communauté juridique québécoise : il a su marquer le développement du droit de la famille au Québec. Sa renommée professionnelle lui a valu d’être nommé Conseiller de la Reine en 1973 (Q.C, c. r.). Me Samuels a été l’un des premiers à comprendre les besoins particuliers des couples « mariés par-delà des frontières » qui souhaitaient divorcer. Une connaissance particulière des règles de droit international est nécessaire et c’est l’expertise qu’il s’est attaché à construire au sein de son cabinet. Ce défi colossal, qu’il a relevé avec brio, lui a valu une grande renommée.

Son parcours a été à ce point exemplaire que la télévision de la CBC a dédié un documentaire sur sa carrière en 1988, alors que son cabinet venait de célébrer ses 30 ans d’existence.

Tout au long de sa carrière, Me Samuels a cumulé les engagements sociaux de même qu’au sein de sa profession. Appelé à agir à titre de consule honoraire pour la Yougoslavie pendant des années, il a été très actif dans différents comités du Barreau du Québec, du Barreau de Montréal et de l’Association du Barreau canadien. Membre associé de l’American Bar Association, Me Samuels a aussi cumulé nombre d’honneurs chez ses pairs aux États-Unis :Fellow de l’American Association of Justice; Governor de l’International Academy of Matrimonial Lawyers; Certified Fellow de l’American Academy of Matrimonial Lawyers.

En plus de 50 ans de carrière, Me Kalman Samuels, c. r., a développé un impressionnant réseau de contacts auprès d’organisations internationales, telles que l’American Association of Justice, l’American Academy of Matrimonial Lawyers, et l’Académie internationale afin de donner à son cabinet les assises nécessaires pour offrir à sa clientèle une expertise exceptionnelle en droit international de la famille. Le sens du dévouement pour ses clients, voilà un des précieux legs que feu Me Kalman Samuels a su transmettre à ceux qui assurent aujourd’hui sa relève.

KALMAN SAMUELS, Avocats / Attorneys Inc.
1 Westmount Square, Suite 711
MontréalMontréal, Québec Québec H3Z 2P9
Canada
t: (514) 939-1200
f: 514-939-1201